Comment gérer un rejet amoureux ?

Publié le 8 Août 2019

Comment gérer un rejet amoureux ?

Qui n’a pas déjà essuyé un rejet sentimental ? En séduction, le rejet est l’une des peurs les plus fortes que nous connaissons car elle touche de plein fouet à notre estime de soi. Même si ce rejet a une intensité différente par rapport à une séparation, il n’est jamais agréable émotionnellement de se faire rejeter par l’autre.

 

Tout d’abord, il est normal d’éprouver un sentiment désagréable lors d’un rejet, car il est porteur d’une baisse d’estime de soi temporaire mais la bonne nouvelle, c’est que l’on se redresse toujours. En effet, même si vous avez mal vécu, sur l'instant,cette épreuve stressante et douloureuse, cette émotion ne sera pas persistante et votre mal-être ou vos pleurs s'estomperont vite.
 

Voyons comment gérer le rejet amoureux ?

D’abord, malgré le rejet, je tiens à vous féliciter, eh oui ! Vous avez bien lu. Vous avez tenté votre chance, ce qui est déjà très bien car si vous suivez ma philosophie, je prône qu’il vaut mieux avoir des remords que des regrets dans une vie qui passe tellement vite. Ainsi, vous êtes passé à l’action et pour cela vous devez vous en féliciter, exprimer de la gratitude envers votre ego qui a su vaincre le peur du regard des autres et oser agir car dans toute action, le rejet ou l’échec font partie de l’équation.

Un rejet vaut mieux que de rester avec ses « peut-être » ! Malgré cet échec dans les relations sociales, cette tentative vous apprend à apaiser vos émotions négatives et à obtenir une image de soi plus bienveillante.

Et puis rassurez-vous tout le monde a déjà subi un rejet sentimental, vous avez croisé un homme ou une femme qui vous plaît mais la réciproque n’est pas de mise, sachez premièrement que cela arrive à tout le monde, alors pas de panique excessive.

Ce rejet qui inconsciemment renforce ce sentiment de dévalorisation de votre personnalité ne doit pas affecter , sans arrêt, votre santé mentale et vous rendre souffrant ou dépressif. Le point positif est le passage à l'action. Soyez donc, confiant et bienveillant envers vous-même.

Voyons 3 clés pour se remettre du rejet amoureux

 

1- Tuer le mythe de l’âme sœur unique

Je sais, cet homme ou cette femme vous plaît mais pour reprendre une phrase de Nietzsche « ne vous arrêtez pas là où vous ne pouvez pas aimer ». Nous sommes 7 milliards d’êtres humains et votre âme sœur n’est peut-être pas aussi unique comme je l’entends trop souvent ! Il faut guérir de ces fantasmes néfastes.

Désolé mesdames, mais cette conviction de l’âme sœur unique est souvent portée par la gent féminine... Premièrement vous devez voir ce qui vous fait mal, au cours de la première étape de séduction, vous connaissez à peine la personne, en tout cas pas véritablement son essence même. Il y a certes des qualités qui vous attirent mais vous ne connaissez pas vraiment le tempérament de cette personne.

Vous avez plutôt mis une série d’attentes et d’espoirs que vous avez placés dans cette potentielle relation amoureuse. Grosso modo vous idéalisez cette personne !

Alors on retire ses lunettes d’idéalisation, source d'angoisse et je peux vous assurer que vous allez voir apparaître une multitude de défauts que l’effet halo (un biais cognitif) vous avez masqués.

Lire Aussi : Comment se remettre d’une rupture amoureuse et reprendre confiance

 

2- Ne pas voir le refus comme une désapprobation de sa valeur

Votre valeur ou l’estime que vous vous portez, c’est vous qui la définissez et non l’autre. Ne laissez personne déterminer votre valeur et ne cherchez pas l’approbation d’une tierce personne ou alors préparez-vous à souffrir longtemps et bien souvent d'insomnie ou de dépression...

Socrate disait « connais-toi toi-même » , alors ne vous laissez pas définir dans le regard de l’autre, je dirai même certes avec un peu d’arrogance que si une personne vous rejette, c’est cette personne qui perd.

En tout cas, adoptez l’état d’esprit que le rejet fait partie de la séduction et donc qu’il ne faut ne pas vous focaliser sur le refus même s’il est vrai qu’il n’est jamais agréable d’être rejeté ou pire d’être "friendzoné". Cette mise à l'écart, cet isolement ne doit pas déclencher de trouble anxieux lié au sentiment d'abandon ou au fait de rester seul.

Cela doit rester une insatisfaction passagère non pas un traumatisme. Vous devez donc vous détacher de ce ressenti excessif et destructeur : votre dépendance affective, votre besoin d'être aimé démontent assurément votre manque de confiance en soi. Pour être heureux, il faut impérativement se détacher de cette culpabilité de ne pas être à la hauteur.

Vous devez lâcher prise pour aller mieux et vous épanouir dans vos relations amoureuses. Je vais vous raconter une petite anecdote, il y a pas si longtemps une fille qui me plaisait n’a pas donné suite à mes avances. Eh bien ! Cela ne remet pas en cause ma valeur personnelle car la séduction, en déplaise aux utopistes sentimentalistes, nourris aux sitcoms ou autre histoire à l’eau de rose, est un jeu.

Non pas au sens de se jouer de l’autre mais plutôt comme un jeu ou parfois on gagne et parfois on perd. Et dans ce cas précis, j’ai perdu... Pensez à toutes les fois où vous avez gagné par rapport au nombre de fois que vous avez perdu et je suis sûr que la balance est très positive.

 

3- Laisser à l’autre le droit de vous rejeter

Déjà, vous devriez bannir ce mot de rejet et opter plutôt sur le fait que cette personne ne vous a pas choisi par rapport à ses critères. Ce qui intellectuellement est très différent.

Pour reprendre mon anecdote précédente, la vision doit être son non choix en ma faveur plutôt que le rejet, ce qui change considérablement la vision de ce refus. Chacun a ses propres critères de sélection qui sont
indépendants de votre personnalité. Alors laissez le droit à cette personne de considérer que votre personnalité ou vos caractéristiques physiques ne correspondent pas aux critères qu’elle a choisis.

Vous avez les vôtres alors laissez à l’autre la possibilité d’en avoir aussi, n’oubliez pas la séduction est un jeu et cela doit donc demeurer fun même lorsque vous perdez.

Il vous reste alors deux possibilités soit vous vous retirez de l’équation pour continuer à faire votre vie et vous rencontrez plus tard une personne avec qui le « matching », pour reprendre un terme à la mode, sera réciproque, soit vous pouvez construire une amitié à condition d’être passé à autre chose, sous peine de souffrir de ce non choix en votre faveur.
 

Vous seul pouvez faire ce choix là !

Un petit bonus, ne cherchez pas dans l’autre la complétude de votre bonheur. Il ne peut venir que de vous et vous verrez que vous remercierez cette personne de ne pas vous avoir choisi. Vous obtiendrez une relation beaucoup plus épanouissante avec une autre personne qui saura apprécier votre personnalité et qui aura confiance dans vos intentions.

Un rejet amoureux n’est la fin du monde loin de là, seule la confiance en soi fera que vous transformerez la séduction en un jeu et non comme la quête de votre bonheur car ce Graal n’est qu’en vous et pas dans l’autre.

 

Lire Aussi : Comment contrer ses pensées négatives ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Ludivine 30/04/2020 10:44

Bonjour
Dans mon cas , il n’y a pas que le rejet en somme , cette personne m’a menti à plusieurs reprises et au dernier mensonge, je l’ai pris sur le fait ! Il s’est mis dans une colère noire et m’a dit que c’était fini et que de plus , on était pas marié et que j’avais ma vie et lui là sienne ! Tout ça pour dire que oui il y a des solutions contre le rejet mais quand elle est liée à de la malhonnêteté et les belles paroles du vent ! Il y a un double choc ! Il y a humiliation en plus !
Merci