Comment contrer ses pensées négatives ?

Publié le 5 Août 2019

Comment contrer ses pensées négatives ?

Nous avons tous des pensées négatives qui surgissent on ne sait comment ni pourquoi ? Et voilà que vous commencez à vous dire « je suis nul », « je n’y arriverai jamais »... Ces pensées d’autocritique sont positives si elles nous font progresser et nous encouragent à passer à l’action. A l’inverse, souvent ces pensées néfastes freinent notre enthousiasme et limitent ainsi notre bonheur.

 

Tout d’abord, il ne faut pas voir les pensées négatives forcément comme un handicap. Elles peuvent être un moteur pour passer à l’action et ainsi nous faire progresser vers son accomplissement. Cependant quand ces pensées devenues noires et limitantes freinent notre recherche du bonheur ou l'épanouissement de notre développement personnel, il convient de faire un recadrage pour les modifier positivement.

Lire Aussi : Comment être heureux avec l’enthousiasme?

 

Nos croyances sur nos capacités sont difficiles à déraciner de notre subconscient, elles sont le fruit d’un héritage de notre éducation, aussi, nous nous sommes auto-persuadés de certains faits devenus obsessionnels car répétés par notre entourage pas toujours bienveillant..
 

Il y a 4 types de vision négative:

 

1- La vision négative de sa valeur 

Vous savez les phrases que l’on se dit du style "Je ne vaux rien", "Je ne suis pas important", « je suis nul ». Ainsi dès que vous avez , pleine conscience de ce type de pensée irrationnelle, mettez votre réflexion en marche pour changer ces idées qui vous rendent anxieux affectant votre personnalité et le relationnel.

De victime, devenez responsable de vos pensées, c’est vous qui avez le pouvoir de décider de vos opinions au moment présent. Le pouvoir de la pensée est considérable. Il suffit de quelques affirmations positives pour avoir, par réflexe, plus confiance en soi. Donc, Efforcez-vous de chasser ces pensées sinistres: l'autosuggestion est un moyen infaillible de stimuler la confiance.

 

2- La vision négative de ses capacités

Également, les "Je ne suis pas capable", "Je n'y arriverai jamais"... Arrêtez-vous une minute et demandez-vous ce qu’il a fallu dans vos succès pour y arriver : du temps, de la patience, de la persévérance, de la détermination, une aide... Souvent vous pensez ne pas en être pas capable mais c’est faux, vous avez peur de vous lancer . Cet aveu d'impuissance vous conforte dans la dévalorisation de vos capacités et vous conduit à la procrastination car vous avez peur d'échouer et de sortir de votre zone de confort.

Libérez-vous du regard des autres, dites-vous que parfois on réussit, et
parfois on échoue, l'échec est une étape salutaire dans l’apprentissage ! Au lieu de ruminer, de ressasser cette pensée à la fois négative et excessive qui vous déprime, n'hésitez pas à oser lâcher prise, à exprimer positivement de la gratitude envers votre ego .

 

3- La vision négative des autres 

« L’enfer c’est les autres » écrit Jean Paul Sartre, c’est lorsque votre petite voix intérieure vous dit "je ne fais confiance à personne", "les autres sont dangereux"...

Prenez du recul sur vos attentes vis-à-vis des autres, ils ne sont ni meilleurs ni moins bons mais différents. Mettez vos limites dans vos interactions, et cherchez des relations moins toxiques pour votre estime de soi et des autres.

Si vous restez sur des attentes négatives vous ne pourraient cesser de développer des pensées négatives et répétitives. Il faut arrêter de focaliser sur ce qui ne va pas et changer ses croyances limitantes. Si on pense sans cesse négativement , on ne peut bâtir de relations sociales satisfaisantes

 

4- La vision négative de la vie 

Certains à les entendre, tous les malheurs de la vie se sont abattus sur eux, ils ne font que se plaindre et ne sont jamais contents. Si tel est votre cas, prenez conscience que cette négativité résulte d’une peur d’agir. Votre petite voix préfère vous dire, « tu n’as pas de chance », vous prédisposant à ne pas agir pour changer les choses et votre destinée par peur de l’inconnu.

Bien sûr que la vie n’est pas un lever de soleil, mais globalement vous avez les ressources nécessaires pour passer à l’action si vous libérez votre énergie positive. N'écoutez plus vos idées noires dites négatives ! Reprogrammer son cerveau est essentiel pour obtenir une visualisation positive et bienveillante qui d'une part,éloignera les mauvais jugements et d'autre part, vous permettra d'adopter une attitude positive.

Pour vivre positivement, il faut penser positif sinon vous ressentirez toujours des émotions négatives qui accentueront votre mal-être et le manque de confiance en soi.

Pour vous épanouir, apprenez à dire des choses positives, à agir de manière positive afin d'éprouver des émotions positives. L'optimisme et la positivité sont 2 attitudes à adopter pour améliorer notre santé. Car le mental peut influencer le physique et vice versa.

On peut avoir recours à la méditation ou à quelques exercices de respiration pour chasser les pensées négatives et libérer notre esprit.

Lire Aussi : Comment lutter contre ses émotions négatives ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article