2 astuces pour vaincre sa timidité

Publié le 24 Juin 2019

2 astuces pour vaincre sa timidité

La timidité est souvent la conséquence d’une stratégie d’évitement, ce sentiment engendre une souffrance qui est le résultat d’une peur du regard des autres et du rejet.

 

Ainsi, nous nous efforçons de contourner ces situations pour ne pas se retrouver à nez à nez avec notre peur. Cependant, à force d’évitement, un ancrage négatif tel que la timidité s’enracine dans notre esprit face à ce type de situation.

 

A force d’évitement, le doute s’est installé dans l’esprit de la personne et, aussi bizarre que cela puisse paraître, c’est justement à se confrontant à nos peurs que nous pouvons les vaincre.

 

Voici 2 exercices pour lutter contre la timidité

 

1-La stratégie de l’escalier pour sortir de sa zone de confort

 

Généralement, nous montons les escaliers, marche par marche, dans le meilleur des cas nous enjambons deux/trois marches d’une seule traite quand nous sommes en forme et confiants. Ainsi, pour vaincre sa timidité, il va falloir se confronter à elle. Il va falloir se jeter à l’eau, car plus vous allez vous confronter à cette situation et plus vous allez banaliser celle-ci. Il va donc falloir construire votre victoire sur la timidité marche par marche.

 

Pour être à l’aise avec les autres, il va falloir que cette situation devient courante, un peu comme si on ouvrait une poignée de porte, en gros que cela devient un automatisme. Notre cerveau est un robot qui adore reproduire les séquences qu’il connaît le mieux (notre zone de confort).

 

Il convient de reprogrammer son cerveau, étape par étape, afin d’être plus à l’aise en société. Pas la peine de vouloir aller plus vite que la musique, ce n’est pas en 3 jours que vous allez vous transformer. Vous devrez prendre votre mal en patience, mais rassurez-vous dans un temps largement maîtrisable (environ 3 semaines/1mois), vous aurez fait des progrès que vous pensiez impossibles, il y a peu. Il va falloir vous fixer comme challenge de multiplier les situations délicates pour vous mais qui, à votre avis, peuvent être vos premiers pas de sortie de zone de confort.

 

Dire bonjour avec le sourire et bienveillance tout en regardant les yeux de son interlocuteur, l’objectif est de se créer de nouvelles situations d’interactions sociales. Vous allez vous construire, étape par étape, votre mallette de compétences comportementales nouvelles.

 

Ce type d’interaction doit devenir une habitude, un réflexe, afin de gagner confiance en soi.

Lire Aussi : Comment avoir confiance en soi : les 10 clés pour y arriver

 

2-La patience est la maîtresse de la confiance en soi

 

Souvent les personnes pensent qu’en 3 jours ils peuvent avoir confiance en soi, mais c’est une illusion. Seuls les vendeurs de rêve peuvent vous le promettre. Ainsi l’équation de ce combat peut se résumer par :

Multiplication des situations « délicates » + patience + détermination = succès

Lire aussi : Le pourquoi est plus important que le comment

 

C’est pourquoi, ne vous fixez pas des challenges insurmontables sous peine  de vous démotiver ou pire encore de capituler. Comme dans tous les domaines de la vie, il faut s’entraîner afin que cela devienne un automatisme ou au moins que cela diminue fortement le stress de la situation.

 

Pour vaincre sa timidité de parler en public, par exemple, il ne s’agit pas de se jeter tête baissée en parlant devant un public trop nombreux ; déjà commencez par vous entraîner à prendre la parole de façon plus régulière dans votre cercle professionnel, social ou familial.

 

L’objectif est de prendre confiance et ainsi d’élargir sa zone de confort.

Lire Aussi : Pourquoi sommes-nous timides ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article