8 éléments du langage corporel

Publié le 24 Avril 2019

8 éléments du langage corporel

Dans la communication, le langage corporel compte énormément. Souvent nous faisons reposer notre communication exclusivement sur les mots, le fond c’est bien mais ne négligez pas votre attitude.

 

Le rayonnement de votre langage corporel sera primordial pour conclure une vente, communiquer efficacement et même séduire.

 

Pour être un bon vendeur, il faut connaître absolument ces 8 éléments du langage corporel.

 

1-Votre tenue vestimentaire

 

Vous connaissez l’adage « l’habit ne fait pas le moine », eh bien ! C’est faux, votre tenue vestimentaire en dit long sur vous : vos référentiels sociaux et culturels, voire même votre statut social. Si vous portez des vêtements froissés ou trop larges pour vous, votre interlocuteur va vous mettre dans une catégorie selon ses codes. Un exemple, si vous parlez devant des cadres du secteur tertiaire, le costume sera de mise. Or si vous vous adressez à des agriculteurs ou bien à des chefs d’entreprises du BTP, le costume ne sera pas bien vu, et la qualification de « pingouin » peut survenir. Il faut que vous reteniez l’adage «  à Rome, fais comme les romains » afin de maîtriser les codes vestimentaires de votre interlocuteur.

 

2-Votre regard sera franc

 

Vous connaissez l’expression « le regard est le reflet de l’âme ». Donc, dans toute interaction, il convient de regarder son interlocuteur dans les yeux. Votre regard doit être franc et amical. Attention, il ne faut pas dévisager la personne qui se tient en face de vous, ce n’est pas le concours du premier qui baissera les yeux. Aussi, transmettez par votre regard votre franchise et votre bienveillance.

 

3-Votre démarche doit être assurée

 

Ayez une démarche assurée, elle doit traduire votre confiance en vous, ce qui va rassurer votre interlocuteur. Ne soyez pas trop en retrait, ce qui laisserait transparaître votre timidité ou votre non implication, mais à l’inverse ne soyez pas comme si vous étiez en territoire conquis, tel un cowboy qui rentre dans un saloon. Attention avoir confiance en soi ne veut pas dire être prétentieux ou hautain.

 

4-N’oubliez pas de sourire

 

Dans toute interaction sociale, le sourire est primordial, sourire c’est envoyer un signe de pacification et de bienveillance. C’est un lubrifiant de la vie en société. Essayez de sourire à un inconnu dans la rue, si votre sourire est franc et sincère, dans 90%, il vous rendra ce sourire. N’ayez pas le « sourire commercial », celui que vous arborez pour les besoins de la vente et qu’on devine à 30m, mais celui qui montre que vous portez vraiment de l’intérêt pour l’autre.

 

5-Votre posture doit être adaptée

 

La posture est capitale, vous n’êtes pas dans un contexte amical, mais plutôt dans un cadre pour convaincre. Ayez donc le corps ouvert et les épaules en arrière. Ne soyez pas avachi sur vous-même, montrez que vous avez confiance en vous et surtout en votre produit.

Essayez de vous tenir droit (je n’ai pas dit rigide) et d’avoir le plexus solaire en avant. Ce maintien reflétera la maîtrise de la situation et votre confiance en vous.

Lire Aussi : La confiance en soi ! Surveillez votre langage corporel

 

6-Avoir une bonne gestuelle

 

La gestuelle trahit souvent notre intention et le fond de notre pensée. On dénombre 3 types de gestuelle :

  • Ce que l’on pourrait qualifier d’autocentré : se toucher le nez, l’oreille, les cheveux…Ces gestes peuvent montrer votre stress ou pire encore vos mensonges.
  • Ce que l’on qualifie de fermé : bras ou jambes croisés, les poings serrés,… Cette posture prouve votre fermeture à votre interlocuteur
  • Ce que l’on qualifie d’ouvert : épaules et bras ouverts, paume de la main ouverte. Cette contenance témoigne de votre désir de communiquer.

NB : Si vous avez affaire à une personne qui est fermée par sa gestuelle. Essayez la synchronisation (cf. article synchronisation)

 

7-Ayez une proxémique adaptée

 

La proxémique est l’étude des distances dans une interaction sociale. Selon les scientifiques il existe 4 zones :

  • La zone intime : entre 20 et 40 cm
  • La zone personnelle : entre 45 cm et 1.20m
  • La zone sociale : entre 1.20m et 3m
  • La zone publique : au-delà de 3m

Ainsi, respectez la zone intime de votre interlocuteur sans quoi il se sentira agressé. Pour reprendre une phrase d’un film célèbre Dirty dancing : « ça c’est ton espace vital et ça c’est mon espace vital »

 

8-La poignée de main

 

Généralement c’est le premier contact physique, elle doit être franche et ferme. Il n’y a rien de pire qu’une main molle et moite. A l’inverse évitez la brusquerie : ne « cassez » pas la main ou ne « broyez » pas les doigts de votre interlocuteur. Votre poignée de main va signifier sans même dire un mot, ce que vous pensez de votre interlocuteur.

Lire Aussi : Comment réussir une phase de contact ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article